Il/elle a investi dans Couillu les 2 Eglises: DOMINIQUE (LIZON) SMEETS (LALOU)


Qui ?

Dominique SMEETS (alias Lizon Lalou)

Scénariste, comédienne, réalisatrice, humoriste

Née à Scharbeek en 1961

Une des rares femmes humoristes en Belgique

Le rire existe-t-il pour mieux gérer les difficultés que la vie nous inflige ?
Il y a lieu de le croire, parfois…

Lizon lalou, elle, le sait mieux que quiconque. Sensible au-delà du possible, écorchée vive, rebelle, et obstinée, elle cache parfois ses sentiments les plus secrets ou les plus tristes derrière des petites scènes torrides d’humour et de fantaisie.

Rencontre avec une femme qui a su faire sa place dans un métier qui n’est peut-être pas spécialement réservé pour nous, les femmes.

Après un bref détour par la chanson, Lizon Lalou choisit d’être humoriste il y a environ une dizaine d’année parce que, dira-t-elle, j’ai compris que la force d’une femme est dans sa langue.

Son choix se précise encore puisqu’elle décide d’être non seulement auteur mais aussi interprète : on ne traduit jamais mieux ce qu’on connaît et ce qui nous touche qu’avec nos propres mots. Et Lizon, tout la touche, tout l’émeut, tout la bouleverse. Cette sensibilité exacerbée est sans doute sa meilleure arme pour réussir à trouver sa place dans cet univers artistique particulier. Ce qui est fabuleux dans ce métier, dira-t-elle encore, c’est qu’avec humour, on peut tout dénoncer. Du moment qu’en lançant la flèche de la vérité, on trempe la pointe dans du miel !

Les sujets de ses sketches, elle les puise dans le quotidien. Et surtout, elle met un point d’honneur à ne jamais vouloir blesser personne. Le plus drôle est que si parfois les gens se reconnaissent à travers ses tranches d’humour, la plupart du temps, ils disent surtout reconnaître leur voisin ! Plutôt subtil, non ?
Avant de détailler ses projets, Lizon Lalou, qui a souvent été critiquée, nous autorise cette petite anecdote de son cru : Lors de mon premier one woman show, une journaliste de ma région rédige un article sur ma prestation. Elle stipule avec précision la hauteur de mes talons aiguille, la couleur de mon rouge à lèvres, le numéro de ma teinture et mes mensurations qui étaient, elles, moins exactes puisqu’elle avait rajouté deux tailles à la ceinture (c’est connu, les femmes grossissent souvent les choses).

Cette année, j’ai bien envie de l’inviter à mon nouveau spectacle. Je gage qu’elle dira : c’est quand même dans les vieilles casseroles qu’on fait les meilleures cuisines.

Sabam : Sylvie Godefroid

Parcours

« Il existe de par les chemins une race de gens qui au lieu d’accepter une place que leurs offrent le monde, ont voulu s’en faire une tout seul à coup d’audace et de talent.»

Jules Vallée

1993, Dominique Smeets épouse le pseudonyme de LIZON LALOU et écrit son premier one woman man show « Cœur et pique » qu’elle joue régulièrement dans divers café-théâtre belges (le Vaudeville à Charleroi, Le Cancan à Bruxelles, au Casino de Spa, Comicart etc)

En 1995 et 1996, elle participe à plusieurs festivals du rire dont le festival de Dinant et de Ath ou elle obtient le prix du public mais également en France au festival d’Avignon ( Théâtre des roues) ou elle remporte un franc succès.
En télévision, on la découvre sur FR3 dans l’émission « YACAPA »

En 1996, elle tourne et produit avec D.Dubuisson une série télévisée humoristique « CHIPIE « ou elle tiendra le rôle principal féminin.
Elle joue également dans un téléfilm franco belge « SANG D’ANCRE » avec comme partenaire Annie Cordy

En 1997, elle tourne plusieurs publicités en tant que comédienne, notamment pour la CGER et la SNCB, films d’entreprise.
Puis on la retrouve sur RTL-TVI « Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE » dans lequel elle est la vedette d’une courte série humoristique.

En 1998, elle arpente toujours les cafés-théâtres de Belgique tels que le Comicart de Charleroi, Liège et Bruxelles mais aussi la Péniche à Namur, la Brasserie à Charleroi etc.
En télévision, elle participe à « BON WEEK-END » sur la RTBF et se retrouve dans la série télévisée « MOMO ».
Au cinéma, on la retrouve dans le long métrage d’Yvan Lemoine « LE NAIN ROUGE ».

En 1999, elle co- produit avec D.Dubuisson et participe en tant qu’humoriste à 3 émissions de divertissements « LA VACHE ENRAGEE ». Ces émissions sont diffusées sur le réseau des télévisions communautaires belges francophones.
Elle crée et gère également le café-théâtre des 1000 colonnes à Charleroi ou elle reçoit les piliers de l’humour belge.

En 2000, on la retrouve au cinéma dans le court métrage « MISTER MAC ABBE » de D.Dubuisson.
En télévision, elle produit et participe aux émissions de divertissement « LES AMUSE-GUEULE » qui sont diffusées mensuellement sur les télévisions régionales belges.
Sur scène, elle crée son 2ème one woman show « LA POUPEE GONFLEE ».

En 2001, on la retrouve en télévision sur Canal + avec Noël Godin en infirmière pétroleuse.
Elle se produit également à Paris ou elle brûle les planches des cafés-théâtres « Les Blancs Manteaux », « la Villa d’Est », nouvelles prestations aux Comicarts de Belgique.
En tant que productrice, elle réalise et participe à 12 nouvelles émissions de divertissements « LES AMUSE-GUEULE » diffusées sur les télévisions régionales belges.

2002, elle crée son 3ème one woman show « LIZON SORT SES TRIPES », mis en scène par Eric Destarcke et c’est sur les scènes parisiennes qu’on la retrouve le plus souvent « Don Camillo », « Le Bout », « Le Canotier », « le Carré Blanc » parrainée par les humoristes français (Smaîn, Sophie Forte, Chantal Ladesous ou encore Danièle Gilbert).
Pour la Belgique, elle produit et participe avec D.Dubuisson à leur show télévisée « LES AMUSE-GUEULE » diffusé mensuellement sur les télévisions régionales belges
Elle écrit, réalise et tient le rôle principal dans un court métrage « Marbie, star de Couillu les 2églises » qui remporte un franc succès populaire au média 10/10.

2003. Suite à ses prestations remarquées dans l’émission « LES AMUSE-GUEULE », elle est contactée par l’émission « CAMERAS CACHEES » de RTL-TVI ou elle devient une des piégeuses principales durant 1 an.
Elle produit et participe à la 4èmesaison télévisée « LES AMUSE-GUEULE » ou elle se crée un personnage parasite à haut tempérament et populaire « GINETTE ». Elle crée et réalise également une nouvelle série télévisée « ON AURA TOUT VU » qui remporte un gros succès.
Au cinéma, elle endosse avec joie son personnage de « MARBIE » pour un court métrage dont elle est la scénariste, la réalisatrice et la comédienne principale « projet audacieux ».

2004. Son court-métrage « Projet audacieux » obtient l’aide à la diffusion de la Communauté Française de Belgique.
En télévision, elle produit, réalise et joue dans la 5ème saison télévisée humoristique « Les amuse-gueule ».
En tant que comédienne, elle participe également au film de Patrick Dewolf « Nom de code D.P » production France 2.
Au cinéma, le réalisateur Yvan Lemoine fait appel à Lizon pour un rôle dans son nouveau long métrage « Robinson Crusoé ».

2005. Elle tient le rôle principal féminin dans le prochain court-métrage de Dominique Dubuisson « Jour de fête ».
Elle tient le rôle de madame Tissard dans le long métrage de Stéphane Kapès « 3 pères à la maison »
Elle produit, joue et présente la 6ème saison des « Amuse-gueule » diffusées sur le réseau des TVC.
Elle écrit et produit une nouvelle série de short humoristique « On aura tout vu ».

2006. Au cinéma, elle joue dans le film de Olivier et Yves Ringer « Le poulain »
Elle produit, joue et présente la 7ème saison des « Amuse-gueule », 16 émissions télévisées diffusées sur le réseau des TVC.
Elle écrit et produit une nouvelle chanson « Cherche pas midi à 14h ».
Elle produit, réalise et joue dans deux nouvelles séries télévisées « Tatie Lizon » et « Lizon la Brocante » diffusées sur le réseau des TVC.

2007 : En télévision elle produit la 1ère saison de « Big Bang » diffusé sur Télébruxelles, TéléSambre, Télé MB, ACTV, Canal C etc.
Elle écrit, réalise, produit et joue le rôle principal dans une mini série de 6 épisodes « Tatie Lizon ».

2008 : Elle produit la 2ème saison de « Big Bang », 12 émissions en 3Ddiffusées sur le réseau des TVC.
Elle écrit, réalise et joue dans son second court métrage « Tatie Lizon aux élections »
Elle écrit, produit et joue dans 6 épisodes de Tatie Lizon.
Elle joue dans le court métrage de Dominique Dubuisson « Saint Valentin »

2009 : Elle produit sa dixième saison sur le réseau des TVC, au total 140 émissions de divertissement.
Elle écrit son premier long métrage « Marbie, star »

 

Parts Somme (€)
Rue de la Gare0010000101250
Total 0 0 1 0 0 0 0 10 1250

 

> Retour à la page des investisseurs

Site conçu par ExtraPaul